Lexique

Dans cette rubrique je vais tâcher de vous donner les définitions de certains mots qui parfois nous posent question (qui personnellement m’ont posé question), ainsi que les propriétés  et les bienfaits de certains ingrédients récurrents dans les recettes proposées sur ce blog… N’hésitez pas à apporter des éléments de réponse complémentaires dans les commentaires!

Je souhaite que les explications données dans cette rubrique restent objectives et impartiales. Le but est simplement d’apporter des éclaircissements aux questions que l’on est amené à se poser… et non pas de juger les choix de vie et de consommation de chacun.

Enfin, considérez cette rubrique comme une vulgarisation. Les définitions y sont simples et destinées à répondre rapidement à des questions du quotidien.

Tout d’abord, voici quelques définitions qui devraient vous aider à y voir plus clair sur les différences de régime. Pour ces définitions, je me suis largement inspirée de l’article “Comprendre la galaxie végétarienne” du site web LeMonde.fr

Végétarien : Personne qui refuse la consommation de chair animale, viande, poisson et mollusques. Le régime végétarien autorise toutefois la consommation de produits provenant d’animaux tels que le lait et ses dérivés (fromage, beurre, crème…) et les oeufs.

Végétalien : Au même titre que les végétariens, les végétaliens refusent la consommation de chair animale mais ce régime alimentaire exclue en plus tous les produits provenant de la production et de la sous-production animale. Les végétaliens ne consomment donc pas de produits laitiers ni d’oeufs.

Végane : Le régime végane est plus un mode de vie qu’une alimentation.  Les véganes  refusent de manger tout ce qui provient des êtres vivants mais aussi de porter des vêtements ou du maquillage issus de l’exploitation animale. Le terme “vegan” a été inventé par Donald Watson  dans les années 1940 et la première définition officielle donnée est la suivante: “le véganisme est la doctrine selon laquelle les humains doivent vivre sans exploiter les animaux”.

Dans l’article du site web LeMonde.fr, un autre terme est évoqué, celui de “flexitarien”. Voici la définition donnée:

Flexitarien : ce régime permet une consommation raisonnée de viande et de poisson. Cette méthode suppose des achats responsables. Les flexitariens sont dans l’optique de changer leurs habitudes de consommation et accordent une grande importance à la qualité des produits qu’ils achètent.

Passons maintenant aux ingrédients présents dans la cuisine végane :

Aquafaba : l’aquafaba est l’eau de cuisson des graines de légumineuses, des pois chiche notamment (la plus employée dans la cuisine végane). Cette eau visqueuse remplace les blancs d’oeufs dans de nombreuses recettes telles que la mousse au chocolat, la meringue, l’île flottante…

Rapadura : le rapadura est un sucre non transformé et non raffiné obtenu à partir du jus de canne séché. Il est originaire d’Amérique Latine. De couleur ambrée très foncée, il a une texture légèrement humide et un goût de réglisse caramélisé.  Bienfaits : du fait qu’il ne soit pas raffiné, le rapadura conserve tous les sels minéraux (potassium, magnésium et calcium), les vitamines (A, B3, B5, B6, B9) et les acides aminés de la canne à sucre. C’est un allié pour lutter contre les maladies cardiovasculaires et aussi contre les caries. Son goût, plus fort que celui des sucres raffinés, permet d’en mettre moins dans les pâtisseries, ce qui a un impact positif sur la ligne. Cf – article “Les atouts santé des sucres non raffinés” de Femme actuelle

Muscovado : tout comme le rapadura, le muscovado est un sucre non transformé et non raffiné.  C’est un sucre de canne complet originaire de l’Île Maurice. Il est obtenu en chauffant le jus extrait de la canne à sucre; une fois le liquide évaporé, le résidu est séché puis broyé. Sa forte teneur en mélasse lui donne une couleur caramel et un goût très parfumé. Le muscovado possède les mêmes bienfaits que le rapadura. Cf – Article “Les atouts santé des sucres non raffinés” de Femme actuelle

Tahin (Tahini ou Tahina) : purée végétale faite à partir de graines de sésame broyées. De couleur beige ou marron foncé lorsqu’il s’agit de tahin semi-complet, cette purée est particulièrement présente dans la cuisine Moyen-Orientale. Source de vitamines (B,E, …) et d’oligo-éléments (magnésium, phosphore, cuivre, fer, zinc…), le tahin est aussi riche en protéines. C’est un aliment santé (pour le coeur, la peau, le système digestif et l’équilibre hormonal notamment) s’il est consommé avec modération car le tahin a une teneur élevée en matières grasses et est caloriquement dense. On utilise le tahin à la fois dans des recettes salées et des recettes sucrées, il peut être intégré dans la pâtisserie, mangé tel quel sur des tartines, ajouté à une vinaigrette, une purée ou un potage. Il entre également dans la composition de l’Houmous et du Baba Ghanouj (plat Libanais). Cf – Articles de Bio à la Une et de Thérapeutes Magazine.